Eglise Saint-Jérôme L'Adoration Perpétuelle à Toulouse

Rameaux 2020.

Père Lizier de Bardies |  13 avril 2020

Confinés que nous sommes dans nos maisons, devant nos écrans nous tenions nos rameaux à la main, sûrs que leur bénédiction par la voix des ondes ne nous serait pas refusée. Nous les garderons dans nos maisons, nous les distribuerons à nos proches, à nos voisins ; nous les mettrons à nos crucifix.

Ils nous rappelleront que Jésus est notre roi, notre Seigneur, le seul devant qui nous nous inclinons et nous prosternons, car il est le Vainqueur de la mort, et l’auteur de la vie, en lui, nous avons le pardon et la guérison, en lui nous avons la vie et la résurrection.

Ils nous rappelleront ce que Jésus a souffert par amour pour nous, ils nous rappelleront que la croix que Jésus a portée pesait le poids de nos péchés.

Ils nous rappelleront que Jésus est vivant, ressuscité, qu’il a traversé la mort et nous a ouvert le paradis.

Ils nous rappelleront enfin que, dans les douleurs et les contradictions, Jésus ressuscité reste notre consolation, notre joie et notre espérance.

Dans la longue lecture de la passion que nous avons pu suivre dans l’évangile selon saint Matthieu, nous avons entendu au début une phrase dans la bouche de Jésus qui résonne singulièrement aujourd’hui : ‘Le Maître te fait dire : Mon temps est proche ; c’est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples.’ La privation inédite de toute possibilité de célébration des fêtes pascales autrement que par voie numérique n’empêchera pas le Seigneur de nous faire participer à sa Pâque. ‘ C ‘est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples.’ Cette parole est pour moi comme pour toi. Oui, dans l’endroit de la maison ou de l’appartement que chacun a aménagé pour la prière le Seigneur veut passer (‘Pâque’ ne veut-il pas dire ‘passage’ ?), le Seigneur ne nous privera ni de sa grâce ni de sa présence spirituelle. Dans la méditation et dans la prière, et devant nos écrans, il nous unira à sa passion et à sa résurrection.    Que ceux qui ont la chance de n’être pas seuls, confinés à plusieurs ou en famille, organisent des temps de ‘liturgie domestique’ autour de la Parole de Dieu, que ceux qui ne peuvent échapper à la solitude invitent à leur table la Vierge Marie, les saints anges et leur ange gardien !

Et nous pourrons tous chanter avec le psaume de ce jour :S   eigneur, ne sois pas loin :ô  ma force, viens vite à mon aide !T u m’as répondu !E  t je proclame ton nom devant mes frères.

Bonnes fêtes pascales à tous.   .L. B.