Une église-sanctuaire au cœur de Toulouse

Sanctuaire Saint-Jérôme L'adoration perpétuelle au cœur de Toulouse

Homélie du Dimanche 14 Janvier 2024

Arnaud de Percin |  14 janvier 2024

Frères et Sœurs,

Regarder, entendre, suivre, se retourner, chercher, demeurer, venir, accompagner, rester, trouver, amener, appeler… cette liste de verbes résume bien ce qui s'est joué à ce commencement d'histoire, histoire dont nous faisons partie par la Foi nous aussi. Verbes qui disent aussi comment nous pouvons nous situer dans notre propre présent. Ce qui s'est échangé à l'époque peut se vivre encore aujourd'hui. Les relations multiples entre Jean-Baptiste, Jésus, André, l'autre disciple et Pierre forment l'enveloppe qui contient et conduit nos propres échanges. Reprenons les trois paroles prononcées par Jean-Baptiste et André… une progression se dessine.

« Voici l'Agneau de Dieu »

La parole d'une personne qui s'engage, en déclarant le sens de ce qu'elle voit surgir, apparaître, elle y risque la relation qu'elle a avec les autres, ses disciples, ses proches pour les mettre en mouvement vers cette réalité qu'elle déclare désirable pour elle et pour les autres. C'est l'attitude de Jean le Baptiste, qui parle à partir de toute sa vie accumulée d'attente du Messie. C'est l'attitude que les parents ont souvent envers leurs enfants, en les encourageant à aller vers ce qui les mènera vers plus de vie. C'est l'attitude de celui qui propose la foi aussi… A chaque fois nous sommes appelés à parler à partir de notre engagement réalisé que nous rejouons dans cette prise de parole. Certains la reconnaissent et se mettent en mouvement.

« Rabbi où demeures tu ? »

Une question qui ouvre à un dialogue, à une rencontre, à un possible, elle signe le risque que prend la personne pour son futur en s'ouvrant au devenir. La personne accepte de s'orienter durablement vers la rencontre d'un autre. C'est l'attitude des personnes qui vont devenir disciples de Jésus. C'est la question que s'adressent mutuellement des personnes qui désirent vivre ensemble, proches. C'est la question de celui qui se risque dans la foi et veut s'agréger à un groupe de chrétiens… A chaque fois nous sommes appelés à parler à partir de notre capacité d'engagement futur.

« Nous avons trouvé le Messie »

Une parole qui constate à plusieurs personnes, qui reconnaissent ce qui a été vécu, qui l'assimilent dans chacune de leurs propres existences de manière consciente. Quelque chose d'autre se construit à partir de ce qui a été reçu. C'est la parole d'André (avec l'autre disciple) qui l'autorise à proposer une transmission à son frère. C'est la parole qui conforte ceux qui se risquent dans la nouveauté, la parole conjugale qui conforte les parents dans leur travail éducatif vis-à-vis de leurs enfants. C'est la parole de la proclamation de la foi dans les communautés chrétiennes. C'est la Parole de notre vrai repos. La parole qui peut accompagner notre vie, qui conforte nos engagements.

Voilà donc le chemin parcouru :

D'abord une déclaration par un autre : un « Tu » me parle

Puis une reconnaissance de la déclaration : « Je » me risque

Ensuite une proposition d'interaction avec l’autre

Et enfin, un constat de l'engagement et de son fruit d'union : « nous » avançons ensemble, nous proposons, Je « et » Tu, pour un nouveau départ…

Aujourd'hui, il serait bon, que chacun de nous puissions approfondir chacun des points de ce chemin.

Frères et sœurs, à nous qui sommes venus pour célébrer cette Eucharistie, le Christ nous adresse bien un appel et une invitation : 

« Que cherchez-vous ? », « Venez et voyez ». 

Il nous propose à nouveau d'être et de demeurer avec lui, pour qu'avec lui nous annoncions la Bonne nouvelle à l'univers entier qui en a tant besoinAmen

L’Église a besoin de vous…

Les Prêtres

Père Michel Pagès

Le Père Michel Pagès tient une permanence d'accueil dans l'église, le mercredi et le samedi de 15h 00 à 18h 00

Tél. : 05 34 33 70 19

Courriel : pagesmichel31@gmail.com

Tout afficher

Agenda

Aucun événement n'a été trouvé