Une église-sanctuaire au cœur de Toulouse

Sanctuaire Saint-Jérôme L'adoration perpétuelle au cœur de Toulouse

Des textes pour prier…

PARTAGE DE LECTURE DE CAREME (2)in « Etre plus » P. Teilhard de Chardin

« Il est certaines façons de –faire mieux- que Dieu ne nous découvre que petit à petit, parce que dès l'abord, nous ne les aurions pas comprises. Le moment vient un jour de mettre résolument l'action du Seigneur au centre de ton influence, de compter avant tout, pour le succès de ton œuvre, sur ton degré d'union avec la présence et la volonté du Maître »… (p. 18)


PARTAGE DE LECTURE DE CAREME (1) … in « Etre plus » P. Teilhard de Chardin

« N'est-ce pas qu'elles sont précieuses et douces, les lumières qui, de temps à autre, nous font voir et vraiment assimiler quelqu'une de ces vérités fondamentales, répétées par toutes les bouches, mais si lentes à pénétrer jusqu'au cœur ? As-tu essayé, quand elles te viennent, de les fixer par écrit ? Petit à petit, se dessine ainsi la physionomie que Notre-Seigneur cherche à donner à notre âme. Par le petit effort de la rédaction, la lumière entrevue se précise, se concentre, sous une forme que nous ne saurions peut-être pas lui donner plus tard, elle amorce des prolongements d'elle-même et dans les moments plus sombres, on se raccroche aux paroles où se sont exprimées les pensées de joie et de clarté »… (p 24)


PASSER PAR LE DÉSERT
Il faut passer par le désert et y séjourner pour recevoir la Grâce de Dieu; c'est là qu'on se vide, qu'on chasse de soi tout ce qui n'est pas Dieu et qu'on vide complètement cette petite maison de notre âme pour laisser toute la place à Dieu seul.
C'est indispensable… C'est un temps de grâce, c'est une période par laquelle toute âme qui veut porter des fruits doit nécessairement passer. Il lui faut ce silence, ce recueillement, cet oubli de tout le créé, au milieu desquels Dieu établit son règne et forme en elle l'esprit intérieur. Si cette vie intérieure est nulle, il y aura beau avoir du zèle, de bonnes intentions, beaucoup de travail, les fruits sont nuls: c'est une source qui voudrait donner de la sainteté aux autres, mais qui ne peut, ne l'ayant pas: on ne donne que ce qu'on a et c'est dans la solitude, dans cette vie, seul avec Dieu seul, dans ce recueillement profond de l'âme qui oublie tout le créé pour vivre seule en union avec Dieu, que Dieu se donne tout entier à celui qui se donne ainsi tout entier à Lui.
Notre Seigneur n'en n'avait pas besoin mais il a voulu nous donner l'exemple. Rendez à Dieu ce qui est à Dieu.
   Saint Charles de Foucauld 
Méditation (extrait)

ENTRER EN CAREME

Entrer en Carême, c’est ouvrir sa porte
et réapprendre à bouger, à se déplacer, à vivre.
C’est refuser de rester figé dans ses positions,
ses dogmes ou ses certitudes absolues.
Entrer en Carême, c’est aussi changer de cap.
Mettre le cap sur Dieu en se laissant déranger
par les coutumes des autres, leurs idées,
leurs habitudes,leurs langues.
Se laisser surprendre par la musique de l’autre,
qui dit un autre rythme, un autre temps,
une autre chanson.
Entrer en Carême, c’est aussi se mettre à l’écoute
de la Parole, celle qui, au milieu des bavardages,
nous touche au coeur et nous arrache
non une larme, un billet de banque ou un chèque,
mais un geste de pardon, d’amour ou de paix.
Entrer en Carême, c’est se mettre à l’écoute
de la réussite de Dieu, celle qui accepte la blessure,
celle qui ne profite pas de l’échec du faible,
celle qui n’exploite pas la naïveté
ou la sueur du faible.
Entrer en Carême, c’est se mettre à l’écoute
de l’amour de Dieu.
Pas un amour maquignon qui ne tient compte
que du tour de taille, de la beauté des yeux
ou du regard.
Un amour qui vous apprend à lire autrement,
à parler, à partager, à se rencontrer autrement.

Robert RIBER


Nous te rendons grâce,

Et nous te bénissons Dieu notre Père

Pour Jésus ton Christ.

Il a partagé le tout de nos vies

Avec leur lot de bonheurs

Et de réussites,

De souffrances ou de peines,

Avec leurs tourments

Et leurs manquements,

Avec leurs doutes

Et leurs emportements.

Par Lui nous te savons

Tout proche de chacun,

A chaque instant.

De partout nous venons à Lui,

De partout Il nous mène à Toi.

Chantal Lavoillotte


« Des profondeurs nous crions vers toi Seigneur »…Psaume 129

« Ce diacre paysan de Rodez me décrit une situation difficile du monde agricole. J'entends un appel profond. J'entends les suicides nombreux. J'ai devant moi un homme du métier et un homme de Dieu. La souffrance de ses pairs, parfois, le dépasse. Le paysan souffre du surmenage, du surendettement, des choix qui le dépassent, de la solitude, des aléas climatiques… L'enjeu est social, il est aussi spirituel…c'est le cri récurent du monde agricole »…  (un témoin)



DIS TOI QUE LE REMIER VITRAIL       C’ EST TOI

Assieds toi près de toi. A chaque saison du jour, une lumière nouvelle. Va vers toi-même, étonne toi de toi. Accueille la polyphonie qui t'habite. Les couleurs de ta palette sont plus nombreuses que tu l'imagines. Réveille les lumières de ton vitrail intérieur. As-tu déjà contemplé un vitrail de près ? Vu de l'extérieur, il paraît un peu gris et triste. Il faut entrer dans le sanctuaire ou dans la maison et s'asseoir. Pas seulement un jour, une fois, s'asseoir souvent, quelques minutes, mais à des heures différentes, quand il fait soleil, quand il fait pluie, par temps de neige ou de brouillard. Quelle vie, un vitrail ! A chaque saison de jour, une lumière nouvelle. Assieds toi près de toi, respire un bon coup, laisse un peu de souffle t'envahir et dis-toi que le premier vitrail, c'est toi… Père Gabriel Ringlet

                                                           

La semaine pour l'unité des chrétiens a lieu du 18 au 25 janvier 2024. Un temps œcuménique que l’on retrouve chaque année. Voici une prière à réciter pour s'y associer pleinement. 

Seigneur Jésus,
qui à la veille de mourir pour nous,
as prié pour que tous tes disciples soient parfaitement un,
comme toi en ton Père, et ton Père en toi,
fais nous ressentir douloureusement l'infidélité de notre désunion.
Donne nous la loyauté de reconnaître et le courage
de rejeter ce qui se cache en nous d'indifférence,
de méfiance, et même d'hostilité mutuelle.
Accorde nous de nous rencontrer tous en toi,
afin que, de nos âmes et de nos lèvres,
monte incessamment ta prière pour l'unité des chrétiens,
telle que tu la veux, par les moyens que tu veux.
En toi, qui es la charité parfaite,
fais nous trouver la voie qui conduit à l'unité,
dans l'obéissance à ton amour et à ta vérité.

Amen

L'abbé Couturier


                                                       

LA PRIERE DU VITRAIL POUR VIVRE CETTE ANNEE AVEC DIEU

Vous m'offrez cette nouvelle année
comme un vitrail à rassembler
avec les 365 morceaux de toutes les couleurs
qui représentent les jours de ma vie.
J'y mettrai le rouge de mon amour et de mon enthousiasme,
le mauve de mes peines et de mes deuils,
le vert de mes espoirs et le rose de mes rêves,
le bleu ou le gris de mes engagements ou de mes luttes
le jaune et l'or de mes moissons…
Je réserverai le blanc pour les jours ordinaires,
et le noir pour ceux où vous serez absent.
Je cimenterai tout par la prière de ma foi,
et par ma confiance sereine en vous.
Seigneur, je vous demande simplement d'illuminer,
de l'intérieur ce vitrail de ma vie,
par la lumière de votre présence
et par le feu de votre esprit de vie.
Ainsi, par transparence,
ceux que je rencontrerai cette année,
y découvriront peut-être,
le visage de votre Fils bien aimé Jésus Christ,
Notre Seigneur. Amen.

Prière extraite du livre « Rythmes et spirales vers Dieu » du père Gaston Lecleir (1928-2014).