Une église-sanctuaire au cœur de Toulouse

Sanctuaire Saint-Jérôme L'adoration perpétuelle au cœur de Toulouse

Au fil de la prière

Message du Recteur du Sanctuaire

Père Michel Pagès |  1 mars 2024 |  

« VOUS FAITES, TOUS, VIVRE L'EGLISE »

Chers ami(e)s du Sanctuaire Saint Jérôme,

Depuis un an maintenant je suis au service du Sanctuaire Saint Jérôme nommé par notre Archevêque à la tache de recteur. En un an j'ai vécu de près tous les aspects de la mission à Saint Jérôme: la permanence des Messes au cœur de la ville, la force de l'Adoration, le nombre et la richesse de l'accueil, l'exigence des confessions, la diversité de ceux qui se présentent et qui demandent un échange, la piété à vivre dans un climat de silence…Chaque chapelain, chaque prêtre, chaque diacre intervenant, sait cela et vit ce service fidèlement.  Nombre d'initiatives, comme la Prière des malades à la Messe du soir du Mercredi, le travail de réflexion de documents pour aider aux démarches sacramentelles, l'accompagnement de la démarche de l'offrande du cierge…Nombre de travaux et d'aménagements ont trouvé une concrétisation…Le Sanctuaire Saint Jérôme a une vocation assez unique au cœur de Toulouse, en complémentarité d'autres visages d'un même Doyenné, d'une même Eglise Diocésaine. L'accueil en est le maître-mot et l'exigence. Permettez-moi de vous remercier pour l'aide et le soutien. Permettez-moi aussi de solliciter votre générosité car le Sanctuaire ne vit que de vos dons. Une fois par an, et avec les avantages d'un possible reçu fiscal, (à hauteur de 66% pour 2024) en libellant votre chèque à « Association Diocésaine de Toulouse/Sanctuaire Saint Jérôme », nous vous sollicitons dans votre appartenance à l'Eglise et dans votre attachement à ce lieu. Merci de répondre à notre attente. Car il faut assurer la permanence des lieux, des personnels, de l'entretien, de certains travaux, des aménagements nécessaires, des améliorations…Il faut aussi progresser dans la vocation à accueillir, à aider, à donner des moyens pour ceux et celles qui, en ce lieu, trouvent accueil et écoute. Soyons ensemble à la hauteur de la vocation de l'Eglise dans la Cité des hommes. Avec les chapelains, le conseil pastoral, les prêtres et diacre qui vous accueillent, Père Michel Pagès, recteur du Sanctuaire.

Lire la suite


LE CAREME 2024 AU SANCTUAIRE SAINT JEROME

Père Michel Pagès |  23 février 2024 |  

Soirée autour du Linceul de Turin  « Méditer sur la Passion de Jésus » Jeudi 21 Mars à 20h au Sanctuaire

« Le suaire parle au cœur et nous communique une grande paix telle une icône de l’amour de Jésus qui se donne sur la croix pour tous les hommes ». Pape François

Et déjà: Proposition de l’Onction des malades Mercredi Saint 27 Mars à 18h15. Merci de rencontrer au préalable le Père Michel Pagès à ses permanences.

 

Lire la suite


Euthanasie…L'Eglise de France est inquiète…

Père Michel Pagès |  23 février 2024 |  

La première mouture d'un texte de loi sur la fin de vie, publiée par le Gouvernement le 14 Décembre 2023, inquiète l'Eglise de France. Le projet définitif de « l'aide active à mourir » sera présenté courant 2024. Mgr Vincent Jordy, vice-président de la conférence des évêques, s'est exprimée sur le sujet : « La question complexe de la fin de vie est posée. Nul n'est épargné par ce grave sujet, il concerne nos proches mais aussi chacun de nous, marqués par le finitude. Une telle loi serait un bouleversement pour notre civilisation fondée sur un principe fondateur : « tu ne tueras pas », comme une rupture de digue dont les effets ne sont pas prévisibles. Peut-on jouer avec la vie sans risquer de perdre toute mémoire et d'oublier tout simplement d'être humain ? ». Le Pape Jean Paul II écrivait en 1995 « Evangile de la vie » n°65 ; « Par euthanasie au sens strict, on doit entendre une action ou une omission qui, de soi et dans l'intention, donne la mort afin de supprimer ainsi toute douleur. L'euthanasie se situe donc au niveau des intentions et des procédés employés ». Le Pape François disait à Marseille ; « On ne joue pas avec la vie »…

Lire la suite


Allégeons nous un peu

Père Michel Pagès |  18 février 2024 |  

Allégeons nous un peu…

« Nous avons  un grand besoin de réapprendre à vivre, de retourner aux sources les plus universelles de saveur et de joie…Sous prétexte de progrès, le monde moderne a considérablement compliqué notre mode de vie, substituant à la simplicité des origines, un système très élaboré avec ses rouages, ses codifications, ses normes, sa logique…Mais cette logique  est-elle humaine ? En d’autres termes, est-elle au service de l’homme ou s’agit-il d’une machine folle qui se nourrit de sa propre énergie et ne peut plus s’arrêter ?…D’où vient que nous ayons tant de choses pour notre confort et parallèlement, tant de difficulté pour vivre ?…Allégeons nous un peu, jetons du lest et la nacelle de notre vie s’élèvera peu à peu…Et nous prendrons de la hauteur, comme libérés par la pesanteur des affaires terrestres…Et nous découvrirons à quel point la vie présente des panoramas prodigieux…Forts de cette nouvelle perspective, nous contemplerons la vie dans son authenticité originale, sous sa lumière radieuse »…François Garagnon « Pensées revigorantes »


 

Lire la suite


En cet hiver 2024, la précarité en France…le choc des chiffres…

Père Michel Pagès |  26 janvier 2024 |  

Lire la suite


En vue du Jubilé de 2025….2024 : une Année consacrée à la Prière…

Père Michel Pagès |  23 janvier 2024 |  ,

En vue du Jubilé de 2025….2024 : une Année consacré à la Prière…

Les Diocèses sont invités à promouvoir la centralité de la prière individuelle et communautaire. Le Dicastère pour l'Evangélisation publiera une série de « Notes sur la prière » pour former et aider les fidèles à remettre au centre la relation profonde avec le Seigneur, à travers les multiples formes de prière que contient la riche tradition catholique. Remettre la prière au cœur des préoccupations est d'une grande importance pour le monde et pour l'Eglise, bousculés par une actualité parfois lourde : les conflits dans plusieurs pays, notamment en Terre Sainte et en Ukraine, la crise climatique, l'exclusion trop grande des plus vulnérables, l'unité fragile au sein de l'Eglise Catholique, sans oublier l'inquiétude face aux projets de loi de la fin de vie. C'est Jésus qui a enseigné à ses disciples le principe même de la prière : « Demandez, on vous donnera, cherchez, vous trouverez, frappez, on vous ouvrira » (Luc 11, 9). Une année comme une grande symphonie de prière. Prier encore plus le Seigneur Jésus et la Vierge Marie, « Reine de la Paix ». Demander l'aide de Dieu pour nous-mêmes et pour le monde. Offrir nos souffrances ou incertitudes. Rendre grâce pour les bienfaits de l'action de Dieu dans nos vies.

Pour rappel…dans la Bible, l'année jubilaire revenait tous les 50 ans, avec une volonté d'égalité sociale (Lévitique 25, 10). Dans l'Eglise Catholique, depuis l'an 1300, c'est tous les 25 ans que s'ouvre à Rome, une Année Sainte, avec cet appel d'Isaïe 61, 1 : « L'esprit du Seigneur m'a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux humbles, guérir ceux qui ont le cœur blessé, proclamer aux captifs leur délivrance, aux prisonniers leur libération, proclamer une année de bienfaits accordée par le Seigneur ». 

Lire la suite


Dimanche 11 Février…Journée de Pèlerinage au Sanctuaire Notre Dame de Lourdes

Père Michel Pagès |  11 janvier 2024 |  

Lire la suite


Il a des « Epiphanies » à recevoir et à vivre …sous forme de Vœux

Père Michel Pagès |  1 janvier 2024 |  

  • Au-delà de nos impossibles, le Seigneur agit avec puissance… « Dans nos pauvretés, le Seigneur nous confie le monde pour lui témoigner de l'Espérance, en lui annonçant le salut en Jésus-Christ. Comment faire ? Il me revient souvent à l'esprit la question de la Vierge Marie à l'Ange Gabriel : « Comment cela va-t-il se faire ?» et la réponse de l'Ange : « L'Esprit Saint viendra sur toi » …Au-delà de nos capacités humaines, de nos organisations, au-delà de nos impossibles, le Seigneur agit avec puissance : il a simplement besoin de notre acte de foi. La venue du Fils de Dieu dans notre monde a été possible grâce au « oui » de Marie et au « Oui » de Joseph. Pour continuer son œuvre, il a besoin de notre « Oui », redit chaque jour » … Mgr Guy de Kérimel, Archevêque de Toulouse   Décembre 2023
  • Il faut retrouver la joie de l'Evangile…« Lorsqu'un peuple ne respecte plus le sacré, il tombe vite dans la barbarie…Cinquante ans après Mai 1968, on a totalement évacué Dieu. Sommes-nous plus heureux ? Avons-nous soldé tous nos problèmes ? Je ne crois pas. Nous sommes plus  individualistes, plus matérialistes et plus malheureux…Je voudrais demander aux catholiques français, qu'avez-vous fait de votre propre foi ? Pourquoi les catholiques ont-ils peur d'assumer leur foi ?…L'Eglise a fait rêver pendant des siècles, aujourd'hui, elle fait pleurer. Il faut reprendre en main notre patrimoine et l'afficher d'une manière sereine et joyeuse » … Cardinal  François-Xavier Bustillo, évêque de d'Ajaccio Décembre 2023
  • Face à tous les défis, il nous faut nourrir une relation personnelle et vivante avec Jésus…  « Afin de vivre cette exigeante et parfois rude, perfection sacerdotale, et faire face aux défis et aux tentations que vous rencontrerez sur votre route, il n'y a qu'une solution : nourrir une relation personnelle, forte, vivante et authentique avec Jésus. Aimez Jésus plus que tout. Que son amour vous suffise et vous sortirez victorieux de toutes les crises, de toutes les difficultés. Car si Jésus me suffit je n'ai pas besoin de grandes consolations dans le ministère, ni de grands succès pastoraux, ni de me sentir au centre de réseaux relationnels étendus. Si Jésus me suffit, je n'ai pas besoin d'affections désordonnées, ni de notoriétés, ni d'avoir de grandes responsabilités, ni de faire carrière, ni de briller aux yeux du monde, ni d'être meilleur que les autres. Si Jésus me suffit je n'ai pas besoin de grands biens matériels, ni de jouir des séductions du monde, ni de sécurités pour mon avenir. Si au contraire, je succombe à l'une de ces tentations ou faiblesses, c'est que Jésus ne me suffit pas et que je manque à l'amour… « Dieu est fidèle, il vous a appelés à vivre en communion avec son Fils Jésus-Christ notre Seigneur » » (I Cor 1, 3-9). Ayez toujours comme premier souci de répondre à cet appel et de fortifier votre union avec Celui qui daigne faire de vous son ami (Jn 15, 15). ; Il est fidèle et fera toute votre joie »… Cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'Etat du Saint Siège, aux séminaristes français réunis à Paris  Décembre 2023

Lire la suite


Fais Noël autour de toi…

Père Michel Pagès |  25 décembre 2023 |  

Fais Noël autour de toi… 

Si tu donnes des cadeaux à Noël, donne-les avec ton cœur et non parce qu'il le faut…Et si  tu en reçois, que ton sourire vienne du plus profond de toi et non pas seulement du bout des lèvres…Si tu visites des malades, des personnes âgées ou seules durant les fêtes, ne les visite pas pour la forme, mais pour la joie que tu leur apporteras et qu'elles sauront bien te rendre…Si tu vas à l'église pour la Messe de Noël, n’y va pas simplement parce que c'est Noël mais parce que Jésus est venu sur la terre pour toi et pour tout le monde et que tu veux lui dire merci d'être devenu l'un des nôtres…Si tu pries le Seigneur en toute sincérité, au plus profond de ton cœur et du plus profond de ton être, si tu rends service à plus petit que toi, si tu aimes de mille manières les mendiants de ton cœur, tu fais Noël autour de toi…et Jésus n'est pas venu chez toi pour rien…Qu'il en soit ainsi, Amen               Abbé Jules Beaulac (+2010)

                          comme on dit à Toulouse

Lire la suite


L’Église a besoin de vous…

Les Prêtres

Père Michel Pagès

Le Père Michel Pagès tient une permanence d'accueil dans l'église, le mercredi et le samedi de 15h 00 à 18h 00

Tél. : 05 34 33 70 19

Courriel : pagesmichel31@gmail.com

Tout afficher

Agenda

Aucun événement n'a été trouvé