Eglise Saint-Jérôme L'Adoration Perpétuelle à Toulouse

« Quel monde voulons-nous pour demain ? »

Père Lizier de Bardies |  8 juin 2018

Dans une société dans laquelle les valeurs chré-tiennes sont constamment combattues par la dictature de l'autonomie de l'individu, de l'argent ou du progrès technique pris pour une fin en lui-même, les références pour le bien comme pour le mal ne se décident plus qu'au bénéfice de la statistique des opinions majo-ritaires. La laïcité, prise comme religion du vide par son ignorance de toute transcendance, ne se donne que les valeurs qu'elle se choisit, sur le mode du vote démocratique. Or la dé-mocratie est vivante dans la mesure où elle est nourrie de sources qui ne sont pas objets de choix démocratiques mais qui précèdent les choix démocratiques. Appelons cela les va-leurs, les grands principes, les grandes orientations morales et spirituelles… La dictature du relativisme (je suis la seule mesure et la seule règle de tous mes choix), tant dénoncée par Benoît XVI, est rude aux petits, aux faibles, aux fragiles et aux enfants…