Eglise Saint-Jérôme L'Adoration Perpétuelle à Toulouse

Le Mercredi des Cendres, premier jour du Carême,

Père Lizier de Bardies |  24 février 2020

 

Le Mercredi des Cendres, premier jour du Carême,

est marqué par l'imposition des cendres :
le prêtre dépose un peu de cendres sur le front de chaque fidèle, en signe de la fragilité de l'homme, mais aussi de l'espérance en la miséricorde de Dieu.

La cendre, ou la poussière, est l'image du péché et de la fragilité de l'homme, de ce qui reste du corps après que s'y soit éteint le souffle de la vie : « Tu mangeras ton pain à la sueur de ton front », dit Dieu à Adam en le chassant du paradis terrestre après le péché originel, « jusqu'à ce que tu retournes à la terre dont tu proviens ; car tu es poussière, et à la poussière tu retourneras ». (Genèse 3, 19).
Puisque nous entrons dans un temps de pénitence et de conversion, nous retrouvons, comme en Avent, les ornements violets, la suppression du Gloria et de l'Alléluia.