Eglise Saint-Jérôme L'Adoration Perpétuelle à Toulouse

Actualité de la vie paroissiale

Vous êtes rédacteur : Ajouter une actualité


LES CÉLÉBRATIONS DE PÂQUES ET DE LA SEMAINE SAINTE À SAINT-JÉRÔME

Père Lizier de Bardies |  4 avril 2019

LUNDI SAINT 15 AVRIL
18h 30 MESSE CHRISMALE À LA CATHÉDRALE
(pas de messe à St Jérôme à 18h 15)
MARDI 16 ET MERCREDI 17 AVRIL
MESSES AUX HEURES HABITUELLES
JEUDI SAINT 18 AVRIL
18h 15 MESSE DE LA CENE DU SEIGNEUR
(pas de messe à 12h 15)
ADORATION JUSQU'À 23h 00
VENDREDI SAINT 19 AVRIL
15h 00 CHEMIN DE CROIX
18h 15 CÉLÉBRATION DE LA MORT DU SEIGNEUR
12h 15 célébration oecuménique de la Passion à la cathédrale St Etienne
SAMEDI SAINT 20 AVRIL
21h 30  MESSE DE LA RÉSURRECTION
DIMANCHE 21 AVRIL
MESSES DE PÂQUES
À 8h 30, 10h 30 et 18h 15
CONFESSIONS TOUS LES JOURS
10h 00 – 12h 00
15h 00 – 18h 00
LUNDI DE PÂQUES 22 AVRIL
Une seule messe à 18h 15

Lire la suite


À nous la honte au visage

Père Lizier de Bardies |  28 mars 2019

« À nous la honte au visage, comme on le voit aujourd'hui ; à nos rois, à nos princes, à nos pères, pour ceux qui sont près et pour ceux qui sont loin, parce que nous avons péché contre toi. » Nous reconnaissons la prière du prophète Daniel, déporté à Babylone, que nous avons entendue au lendemain du deuxième dimanche de Carême (Dn 9, 7-8).

Tous et chacun, nous sommes accablés par ces révélations successives de manquements scandaleux de certains cardinaux, évêques, prêtres ou religieux à leurs engagements. Nous avons le sentiment d'être submergés par une marée nauséabonde qui semble se répandre partout. Elle nous atteint tous, « de près ou de loin », comme l'exprime Daniel, à tous les niveaux de l'Église.

Le Carême où nous sommes entrés nous invite tous à une vraie conversion, comme celle que vivent actuellement les quelque 110 catéchumènes que j'ai appelés à recevoir le baptême à la Pâque qui vient : des adultes qui avaient parfois une image négative de notre Église et qui remercient nos prêtres et nos communautés pour l'accueil qui leur a été réservé. Dieu lui-même, par divers relais, les conduit à nous et nous les confie.

« Qu'ils soient un, pour que le monde croie !  » (Jn 17, 22). Vous connaissez cette prière de Jésus à son Père avant sa Passion, qui inspire la pastorale de notre diocèse. L'unité diversifiée de nos communautés est la condition sans laquelle notre annonce de l'Évangile ne peut être crédible.

Que chacun de nous travaille aussi à sa propre unification personnelle, pour mettre en harmonie sa foi, ses convictions et ses engagements. Le scandale étalé à nos yeux de doubles vies est insupportable. Même si nous savons bien qu'il est difficile d'être parfaitement honnête avec soi-même, il est nécessaire que nous tendions à la cohérence entre nos paroles et nos actes. Le moine (monos en grec) n'est pas d'abord celui qui vit dans la solitude, mais celui qui fait profession d'unifier sa vie dans la recherche de Dieu en communauté. Nous avons tous à développer les énergies divines de notre baptême, pour devenir plus pleinement fils de la lumière : « Autrefois, vous étiez ténèbres, écrit saint Paul aux Éphésiens ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière ; conduisez-vous comme des enfants de lumière » (5, 8).

« Voici le temps favorable ! » nous redit saint Paul. D'un même élan généreux, travaillons chacun à notre unité personnelle, pour mieux assurer l'unité de nos communautés. En ce temps de Carême, convertissons-nous, reconnaissons nos péchés, et ne soyons pas complices de nos faiblesses ni de celles des autres ; refusons toute hypocrisie, toute vie double et mensongère ! « À nous la honte au visage, au Seigneur notre Dieu la miséricorde et le pardon » (Dn 9, 8-9).

Merci à vous tous, prêtres, diacres, laïcs et religieux, qui, par la grâce de Dieu, honorez le beau nom de « fidèles  ».

+ fr. Robert Le Gall
Archevêque de Toulouse

19 mars 2019
Solennité de saint Joseph

Lire la suite


LA RENCONTRE ENTRE LE PAPE ET LE CARDINAL BARBARIN

Père Lizier de Bardies |  21 mars 2019

Condamné en première instance à six mois de prison avec sursis pour ne pas avoir dénoncé les abus
commis par un prêtre de son diocèse, l'archevêque de Lyon se met en retrait pour quelque temps, et
laisse son diocèse sous la conduite de son vicaire général. Le procès en appel pourrait se tenir d’ici à
la fin de l’année.
« Lundi matin, j'ai remis ma mission entre les mains du Saint Père. En invoquant la présomption
d'innocence, il n'a pas voulu accepter cette démission », explique le cardinal Barbarin dans un communiqué publié mardi 19 mars, au lendemain de sa venue au Vatican.
« Il m'a laissé la liberté de prendre la décision qui me paraît la meilleure pour la vie du diocèse de Lyon, aujourd'hui. À sa suggestion et parce que l'Église de Lyon souffre depuis 3ans, j'ai décidé de me mettre en retrait pour
quelque temps et de laisser la conduite du diocèse au vicaire général modérateur, le père Yves Baumgarten.

Lire la suite


Ne laissons pas passer en vain ce temps favorable

Père Lizier de Bardies |  11 mars 2019

Ne laissons pas passer en vain ce temps favorable ! Demandons à Dieu de nous aider à mettre en oeuvre un chemin de vraie conversion. Abandonnons l'égoïsme, le regard centré sur nous mêmes et tournons nous vers la Pâque de Jésus : faisons nous proches de nos frères et soeurs en difficulté en partageant avec eux nos biens spirituels et matériels. Ainsi, en accueillant dans le concret de notre vie la victoire du Christ sur le péché et sur la mort, nous attirerons également sur la création sa force transformante. »
Du Vatican, le 4 octobre 2018 Fête de Saint François d'Assise.
Publié le 26 février 2019

Lire la suite


 MERCREDI DES CENDRES Entrée en Carême

Père Lizier de Bardies |  28 février 2019

MERCREDI DES CENDRES
Mercredi 6 mars
Entrée en carême
Messes à Saint-Jérôme  et imposition des cendres   8h 15   12h 15    18h 15
Nous garderons donc pour notre carême une bonne sentence du Père Raniero Cantalamessa, prédicateur de la Maison Apostolique, qui prêche chaque année l'Avent et le Carême au pape et à la curie romaine :
« Surveille tes pensées car elles deviendront tes paroles.
Surveille tes paroles car elles deviendront des actes.
Surveille tes actes car ils deviendront des habitudes
Surveille tes habitudes car elles deviendront ton caractère.
Surveille ton caractère car il sera ton destin… »

Lire la suite


Pélerinage à Lourdes le 11 février

Père Lizier de Bardies |  12 février 2019

lourdes

Les pèlerins qui se rendent à Lourdes n'ont pas tous une demande de guérison à présenter à Notre-Dame. Certains s'y rendent pour rendre grâce, d’autres pour se ressourcer, d'autres encore parce qu'ils savent pouvoir trouver en ce lieu béni la cause de leur joie. Pour la solennité de Notre Dame de Lourdes 11 février, le sanctuaire Saint Jérôme a proposé un pélerinage à Lourdes.  Nous sommes partis au petit matin avec le père de Bardies vers la cité mariale en car .A l’arrivée, nous avons assisté à la messe internationale dans la basilique saint Pie X pleine à craquer de pélerins venant de partout et notamment  d’Italie .  La messe était présidée  par le Cardinal Tagle de Manille et concélébrée par mgr Brouwet évêque de Tarbes Lourdes et plusieurs  évêques venant avec leur diocèse de toute l’Italie, ainsi que plus de 300 prètres.  La messe a été suivie d’une longue procession jusqu’à la grotte où nous avons récité l’Angélus et pu confier  à  Marie toutes nos intentions en lui demandant d’intercéder pour nous auprès de son fils Jésus .   Après un repas convivial au chaud, nous avons fait le Chemin de Croix avec le père.   Certains sont plutôt  allés aux piscines, d’autres aux confessions, d’autres aux sanctuaires où ils ont pu réciter le chapelet  , mettre un cierge ou boire de l’Eau .  Puis à 16h30 nous sommes retournés à la basilique à nouveau comble  pour la  cérémonie d’onction des malades en cette Journée Mondiale du Malade  et l’Adoration du Saint Sacrement.  Vers 18 h il a fallu rentrer, heureux de cette belle journée : Marie nous invite à nous mettre à l'école de l'Evangile, vraie source vive, à l'image de la source de Bernadette qui ne finit pas d'étancher notre soif de vivre et d'aimer.  I.L.

Lire la suite


JMJ au PANAMA

Père Lizier de Bardies |  22 janvier 2019

Voici la prière officielle rédigée puis récitée
par des millions de pèlerins, partout dans le monde à chaque édition des Journées Mondiales de la Jeunesse :

Lire la suite


DU 20 AU 27 JANVIER 2019 SEMAINE DE PRIÈRE POUR L'UNITÉ CHRÉTIENNE

Père Lizier de Bardies |  12 janvier 2019

« Justice et paix s'embrassent :
Chemin d'unité »

Lire la suite


Bénédiction Urbi et Orbi du pape François pour Noël 2018

Père Lizier de Bardies |  28 décembre 2018

Chers frères et sœurs, joyeux Noël!

À vous, fidèles de Rome, à vous pèlerins, et à vous tous qui êtes venus de partout dans le monde, je renouvelle la joyeuse annonce de Bethléem : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre, qu'il aime » (Lc 2, 14).  Comme les pasteurs, accourus les premiers à la grotte, nous restons stupéfaits face au signe que Dieu nous a donné : « Un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire » (Lc 2, 12). En silence, nous nous agenouillons, et nous adorons.  Et que nous dit cet Enfant, né pour nous de la Vierge Marie ? Quel est le message universel de Noël ? Il nous dit que Dieu est un Père bon et que nous sommes tous frères.  Cette vérité est à la base de la vision chrétienne de l'humanité. Sans la fraternité que Jésus Christ nous a offerte, nos efforts pour un monde plus juste s'essoufflent, et même les meilleurs projets risquent de devenir des structures sans âme.  C'est pourquoi mes vœux de joyeux Noël sont des vœux de fraternité. Fraternité entre les personnes de chaque nation et culture.  Fraternité entre les personnes d'idées différentes, mais capables de se respecter et d'écouter l'autre. Fraternité entre les personnes de religions différentes. Jésus est venu révéler le visage de Dieu à tous ceux qui le cherchent. Et le visage de Dieu s'est manifesté dans un visage humain concret. Il n'est pas apparu dans un ange, mais dans un homme, né dans un temps et dans un lieu. Et ainsi, par son incarnation, le Fils de Dieu nous indique que le salut passe par l'amour, l'accueil, le respect de notre pauvre humanité que nous partageons tous dans une grande variété d'ethnies, de langues, de cultures…, mais tous en tant que frères en humanité ! Alors nos différences ne sont pas un préjudice ou un danger, elles sont une richesse. Comme pour un artiste qui veut faire une mosaïque : c'est mieux d'avoir à disposition des tesselles de plusieurs couleurs plutôt que des tesselles de peu de couleurs ! L'expérience de la famille nous l'enseigne : entre frères et sœurs, nous sommes différents les uns des autres, et nous ne sommes pas toujours d'accord, mais il y a un lien indissoluble qui nous lie et l'amour des parents nous aide à nous aimer. Il en est de même pour la famille humaine, mais ici c'est Dieu qui est le ‘‘géniteur'', le fondement et la force de notre fraternité. Que cette fête de Noël nous fasse redécouvrir les liens de fraternité qui nous unissent en tant qu'êtres humains et lient tous les peuples. Qu'elle permette aux Israéliens et aux Palestiniens de reprendre le dialogue et d'entreprendre un chemin de paix qui mette fin à un conflit qui depuis plus de soixante-dix ans déchire la Terre choisie par le Seigneur pour montrer son visage d'amour. Que l'Enfant Jésus permette à la bien-aimée et martyrisée Syrie de retrouver la fraternité après ces longues années de guerre. Que la communauté internationale œuvre résolument pour une solution politique qui mette de côté les divisions et les intérêts partisans, de sorte que le peuple syrien, surtout ceux qui ont dû quitter leur terre pour chercher refuge ailleurs, puissent retourner vivre en paix dans leur pays. Je pense au Yémen, avec l'espoir que la trêve obtenue grâce à la médiation de la communauté internationale puisse finalement soulager les nombreux enfants et les populations épuisés par la guerre et la famine.   Je pense ensuite à l'Afrique, où des millions de personnes sont des réfugiés ou des déplacés et ont besoin d'assistance humanitaire ainsi que de sécurité alimentaire. Que le Divin Enfant, Roi de la paix, fasse taire les armes et fasse surgir une aube nouvelle de fraternité dans tout le continent, en bénissant les efforts de ceux qui œuvrent pour favoriser des processus de réconciliation au niveau politique et social. Que Noël renforce les liens fraternels qui unissent la Péninsule coréenne et permette de poursuivre le cheminement de rapprochement entrepris et d'arriver à des solutions partagées qui assurent à tous le développement et le bien-être. Que ce temps de bénédiction permette au Venezuela de retrouver la concorde et à toutes les composantes sociales de travailler fraternellement en vue du développement du pays et pour assister les couches les plus faibles de la population. Que le Seigneur qui est né apporte du soulagement à la bien-aimée Ukraine, désireuse de reconquérir une paix durable qui tarde à venir. Seul grâce à la paix, respectueuse des droits de chaque nation, le pays peut se remettre des souffrances subies et rétablir des conditions de vie dignes pour ses citoyens. Je suis proche des communautés chrétiennes de cette région, et je prie pour qu'elles puissent tisser des liens de fraternité et d'amitié. Devant l'Enfant Jésus, que les habitants du cher Nicaragua se redécouvrent frères, afin que ne prévalent pas les divisions et les mésententes, mais que tous œuvrent pour favoriser la réconciliation et construire ensemble l'avenir du pays. Je voudrais évoquer les peuples qui subissent des colonisations idéologiques, culturelles et économiques en voyant violées leur liberté et leur identité, et qui souffrent de faim et du manque des services éducatifs et sanitaires. Une pensée particulière va à nos frères et sœurs qui célèbrent la Nativité du Seigneur dans des contextes difficiles, pour ne pas dire hostiles, surtout là où la communauté chrétienne est une minorité, parfois vulnérable et non considérée. Que le Seigneur leur donne ainsi qu'à toutes les minorités de vivre en paix et de voir reconnaître leurs droits, surtout la liberté religieuse. Que l'Enfant petit et transi de froid que nous contemplons aujourd'hui dans la mangeoire protège tous les enfants de la terre ainsi que toute personne fragile, sans défense et marginalisée. Puissions-nous tous recevoir la paix et le réconfort par la naissance du Sauveur et, en nous sentant aimés par l'unique Père céleste, nous retrouver et vivre comme des frères !

Lire la suite


Père Lizier de Bardies |  12 décembre 2018

Fêter Noël, ce n'est pas fêter quelqu'un qui est venu, mais bien Celui qui est et qui vient, Celui qui, une fois pour toutes, est mort et ressuscité pour nous, Celui qui nous sauve. Dès lors, notre attente devient joyeuse. Veillons donc, et prions ensemble pour que Noël ravive cette heureuse certitude.

Lire la suite


Prière pour l'Avent

Père Lizier de Bardies |  29 novembre 2018

Allume une braise dans ton cœur,
c'est l'Avent.
Tu verras, l'attente n'est pas vaine quand on espère quelqu'un.

Lire la suite


Intentions du pape François.

Père Lizier de Bardies |  5 novembre 2018

Mois de novembre 2018 :
Au service de la paix : Pour que le langage du coeur et le dialogue priment toujours sur le langage des armes 

Lire la suite