Eglise Saint-Jérôme L'Adoration Perpétuelle à Toulouse

Bienvenue dans le sanctuaire Saint-Jérôme de Toulouse

Retour à la situation normale habituelle, avec les trois messes et les confessions quotidiennes.

Horaires des MESSES

Dimanche : 8h30, 10h30, et 18h15 17h30*

En semaine : 8h15, 12h15 et 18h15 17h30*

Accueil pour les CONFESSIONS

Du lundi au vendredi 15h00- 18h00  15h00 - 17h30*

Samedi 10h00 - 12h00  et 15h00 - 17h30*

*à compter du Lundi Saint

Le P. Lizier de Bardies, recteur, tient une permanence d’accueil dans l’église le mercredi de 15h30 à 18h00.
Tél. sacristie : 05 61 12 29 08 Tél. presbytère : 05 34 33 70 19

A la Une…

CHRÉTIENS, CHANTONS LE DIEU VAINQUEUR

1 avril 2021

CHRÉTIENS, CHANTONS LE DIEU VAINQUEUR
Fêtons la Pâque du Seigneur !
Acclamons-le d’un même coeur ! Alléluia !
ALLELUIA ! ALLELUIA ! ALLELUIA !
DE SON TOMBEAU, JESUS SURGIT Il nous délivre de la nuit,
et dans nos coeurs, le jour a lui, alléluia !
L'AGNEAU PASCAL EST IMMOLE ; il est vivant, ressuscité,
splendeur du monde racheté, alléluia !

MESSES DU DIMANCHE 8h 30, 10h 30, et 17h 30
MESSES EN SEMAINE 8h 15, 12h 15 et 17h 30

Tous les articles

Prochains rendez-vous

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

tous les rendez-vous

Feuillet dominical

2ème DIMANCHE DE PÂQUES « HEUREUX CEUX QUI CROIENT SANS AVOIR VU »

9 avril 2021

  Télécharger le fichier

Les Homélies

Veillée Pascale au matin de Pâques 4avril 2021 Père Christian Teysseyre

Père Lizier de Bardies |  15 avril 2021

Nous voici, de grand matin, à une heure inaccoutumée, dans le contexte particulier de cette année. Nous avons rejoint les femmes myrophores – porteuses de parfums : Marie Madeleine, Marie mère de Jacques et Salomé. Elles allaient à la pointe du jour remplir les devoirs funéraires qui n'avaient pu être accomplis antérieurement à cause du sabbat.
Nous aussi nous sommes avec la mémoire de ce Jésus, de ce que nous avons connu de lui, de ce qu'il nous a été donné de partager de son chemin. Nos cœurs vont riches d'un passé. Mais qu'espérer encore ? Il suffit de garder le message et le souvenir du chemin parcouru. La mémoire du crucifié prend toute la place à cette heure matinale. Et les femmes n'ont d'autre question que celle de savoir qui leur roulera la pierre du tombeau pour y entrer et remplir leur
ultime geste de respect et de vénération, le devoir prescrit, mues par la compassion et l'attachement.
Et puis voilà que le tombeau est ouvert. Par qui ? pourquoi ? Elles entrent, et voici qu'un messager, vêtu de blanc, vêtu de la lumière divine leur dit : « Ne soyez pas effrayées. Vous cherchez le crucifié ? Il est ressuscité. Il n'est pas ici. Voici l'endroit où on l'avait déposé. Allez dire à ses disciples et à Pierre. IL vous précède en Galilée. Là vous le verrez »
Oui, n'ayons pas peur ! Osons accueillir l'indicible, l'inconnu. Ne nous laissons pas arrêter par ce qui est notre espace familier de pensée, ce qui relève de notre manière de comprendre le réel, d'agencer notre vie, de nous satisfaire de nos certitudes, de côtoyer nos préventions et nos peurs qui nous empêchent de vivre et de croire au jour le jour.
La peur, elle, nous a habités ; elle nous habite ! Souvenons-nous de tout ce que nous avons traversé depuis un an. Les peurs du début de la pandémie avec le contrôle exercé sur tous les gestes que nous pouvions poser, comme à l'égard de toutes les personnes que nous pouvions croiser, rencontrer. Peur de vivre, peur de mourir. Cette peur demeure très vivace chez certaines personnes jusqu'à les plonger dans l'angoisse, tandis que d'autres vont insouciantes, se jouant de toutes les peurs / comme aiment le faire les adolescents, fascinés par les risques, dans une protestation où le risque de vivre et le risque de mourir se confondent.

Lire la suite


Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur – Année B Par Arnaud de Percin Diacre

Père Lizier de Bardies |  29 mars 2021

Chers Frères et chères Sœurs,,

Nous voici donc au pied de la Croix. Un homme lève les yeux vers celui qui a été crucifié et s'écrie « vraiment cet homme était le Fils de Dieu ». Cet homme, c'est le païen, le centurion de corvée d'exécution qui a dû monter au Golgotha. Qu'est-ce qui a pu bouleverser à ce point le cœur de cet homme pour qu'il reconnaisse en Jésus le Fils de Dieu ? Quelle secousse intérieure pour que ses yeux se soient ouverts et qu'il ait pu confesser : « Jésus est le Fils de Dieu » ? La foule alentour ricanait : « S'il est le Fils de Dieu, que Dieu vienne et le sauve ! » ;

D'autres baissaient les yeux, honteux de ce qu'ils voyaient ; d'autres se poussaient du coude, d'autres se racontaient des histoires, d'autres étaient là parce qu'ils ne pouvaient faire autrement. Qui, parmi cette foule, était vraiment libre ? Qui osait penser par lui-même ce qu'il pensait ? Qui osait dire ce qu'il pensait ? Qui osait affronter les autres ? Qui osait ne pas suivre comme un mouton les mots d'ordre des chefs qui avaient dit : « Il faut y aller, il faut demander sa mort, il faut crier, et le pouvoir cédera ! ». Et Pilate avait cédé.

On peut faire crier une foule, on peut faire passer des mots d'ordre, on peut faire plier une autorité. Qui était libre au pied de la croix ? Le centurion, obligé d'être là par corvée, qui lève les yeux et qui dit : « Celui-là était le Fils de Dieu ».

Alors, je réfléchis : qu'est-ce qui est de nature à changer quelque chose dans le monde ? Qu'est-ce qui peut changer quelque chose pour que les choses aillent mieux, au moins pour qu'elles aillent moins mal, surtout aujourd'hui dans la période du Covid… ? Pour que l'avenir soit moins sombre ? Pour qu'il y ait quelques lueurs au bout du chemin que nous, que vous parcourez année après année en faisant vos études, en travaillant, ou lors de votre vie familiale, … ? Quelle est la puissance qui peut bouleverser le monde ? Tout le monde croit que c'est la force. L'empereur de Rome croyait que c'était la force qui gouvernait le monde, le puissant procurateur croyait que c'était sa force qui gouvernait la Judée, et sa force a plié devant une violence comparable.

Lire la suite

Les Prêtres

Père Lizier de Bardies

Le P. Lizier de Bardies tient une permanence d'accueil dans l'église, le mercredi de 15h 30 à 18h 00

Tél. 05 34 33 70 19

Redécouvrez les homélies du Père Lizier


Mgr Georges Pontier

Mgr Georges Pontier, archevêque émérite de Marseille, retiré dans le diocèse de Toulouse, selon son souhait et avec son accord, a été nommé chapelain du Sanctuaire Saint-Jérôme.


Chanoine Christian Teysseyrre


Abbé David Kamissoko


Abbé Toussaint Daman

L’Eglise

choeur

Eglise Saint-Jérôme
2 rue du lieutenant colonel Pélissier
31000 Toulouse

Presbytère: 0534337019
Sacristie: 05 61 12 29 08
eglise.saint-jerome@orange.fr

Galerie

Lourdes – Février 2019

12 février 2019 |  

Lourdes – Février 2019

Les pèlerins qui se rendent à Lourdes n’ont pas tous une demande de guérison à présenter à Notre-Dame. Certains s’y rendent pour rendre grâce, d'autres pour se ressourcer, d’autres encore parce qu’ils savent pouvoir trouver en ce lieu béni la cause de leur joie. Pour la solennité de Notre Dame de Lourdes 11 février, le sanctuaire Saint Jérôme a proposé un pèlerinage à Lourdes.  Nous sommes partis au petit matin avec le père de Bardies vers la cité mariale en car.  A l'arrivée, nous avons assisté à la messe internationale dans la basilique saint Pie X pleine à craquer de pèlerins venant de partout et notamment  d'Italie.  La messe était présidée  par le Cardinal Tagle de Manille et concélébrée par Mgr Brouwet évêque de Tarbes Lourdes et plusieurs  évêques venant avec leur diocèse de toute l'Italie, ainsi que plus de 300 prêtres.

Lire la suite


Voyage en Terre Sainte avec le père Lizier de Bardies en Octobre 2018

26 octobre 2018

 

Certificat de baptême

Pour la confirmation, pour être parrain, marraine, pour inscrire un enfant dans l'Enseignement Catholique ...

Demandez un certificat de baptême

Attention ! valable uniquement si vous avez été baptisé-e à St Jérôme

L’Eglise à besoin de vous…

Nous prions pour vous…

Profitez de ce formulaire pour nous adresser votre prière.

Diocèse de Toulouse