Eglise Saint-Jérôme L'Adoration Perpétuelle à Toulouse

Bienvenue dans le sanctuaire Saint-Jérôme de Toulouse

Horaires des MESSES

Samedi 18h15 et Dimanche : 8h30, 10h30, et 18h15

En semaine : 8h15, 12h15 et 18h15

Accueil pour les CONFESSIONS

Du Lundi au Samedi de 15h00 à 18h00 et Samedi 10h00 - 12h00

Le P. Lizier de Bardies, recteur, tient une permanence d’accueil dans l’église le mercredi de 15h30 à 18h00.
Tél. sacristie : 05 61 12 29 08 Tél. presbytère : 05 34 33 70 19

A la Une…

C’est la rentrée :s'engager pour quelque chose qui nous tient à cœur

16 septembre 2021

….. l'être humain est capable de joie. Nous, nous croyons souvent que la joie vient quand on ne manque de rien, quand on n'a pas de soucis, quand on ne traverse pas d'épreuve. Or l'expérience montre que ce n'est pas vrai. Bien des gens sont tristes sans trop savoir vraiment pourquoi. Il ne faut pas confondre la joie avec le contentement, la satisfaction, la satiété. Devant la tristesse, davantage de plaisirs, de loisirs ou de boisson ne servent à rien. Et rien de cela n'aide à supporter l'épreuve, l'accident inattendu, l'exigence de vivre, la difficulté d'être, la réalité du quotidien, le courage d'être debout.   La joie est une puissance intérieure. Une force spirituelle. Un fruit de l'Esprit. Elle nous vient lorsque ce que nous faisons est en adéquation, en harmonie avec ce que nous sommes profondément, avec notre être et avec notre vocation profonde. Et ainsi il y a de la joie dans les petites choses de l'existence, comme dans les grands moments de la vie. Et cette joie supporte tout. Parce qu'elle ne dépend de rien. À l'inverse, ignorant qui nous sommes, ce que nous faisons n'apporte pas de joie. Tâtonnant sur ce que nous sommes, nous tâtonnons dans la joie.   Attention cependant, nous nous attristons parfois à poursuivre des rêves ou des idéaux qui ne nous correspondent pas. Nous n'avons aucune joie à trouver de cette manière, et il y a bien des tristesses en ce monde parce que des personnes, des sociétés et l'humanité elle-même poursuivent des idéaux qui ne leur correspondent pas. Des illusions.     Bref, je vous souhaite de trouver en vous la joie, laquelle sera pour vous le moteur et l'énergie de votre vie, de votre travail, votre persévérance dans la difficulté, votre harmonie et paix intérieure dans l'agitation et les troubles qui pourraient vous entourer.      Rappelons-nous également que la joie n'est ni égoïste ni passive, qu'elle rend au contraire sans cesse actif et cherche toujours à se partager et à se communiquer. Nous avons sans aucun doute déjà fait l'expérience de passer une journée à ne rien faire, ou à traîner, et finalement à la fin de la journée, nous en étions insatisfait. En voulant nous faire plaisir, curieusement, cette attitude centrée sur nous-même ne nous a pas rendu heureux, peut-être même triste ou déçu.  La personne joyeuse cherche à s'engager, et l'engagement apporte de la joie. C'est bien entendu l'expérience des trois religieuses que j'évoquais plus haut. La joie nous pousse vers autrui, et notre engagement nous procure de la joie. C'est l'expérience courante de tous ceux dont l'existence trouve un sens parce qu'elle est partagée. Parce qu'elle est engagée. Il n'y a pas de joie à rester sur son balcon à regarder passer le monde sans y prendre part. La vie étudiante, comme dans tous les aspects de la vie sociale, sera beaucoup impactée cette année par la situation, et elle pourrait l'être davantage dans les mois à venir. Mais quoiqu'il arrive, les lieux et les temps d'engagement ne manqueront pas cette année non plus, comme autant de lieux et temps de joie.     Comme j'y encouragerai mes étudiants à l'Institut Catholique, j'invite chacun à tenter cette vraie priorité : s'engager pour quelque chose qui lui tient à cœur, vous aider à réaliser ces engagements et les valoriser. En les pensant aussi et toujours de façon collective, dans l'entraide, avec un soutien mutuel, et toujours dans le respect de ceux qui vous entourent.   Bonne rentrée à tous !                             Christian Delarbre,      Recteur de l'Institut Catholique de Toulouse

Tous les articles

Prochains rendez-vous

Aucun événement n'a été trouvé

mar

28

Sep

Événement

Pour répondre à l'appel de l’Eglise à prendre soin des
couples et des familles, dans la maison paroissiale de St
Jérôme, tous les Mardis de 14h30 à 16h30 salle Théophile
(après le porche du 7 rue Pélissier) Marie Ma et Arnaud
tiennent une permanence d'accueil et d'écoute pour les
familles avec leurs joies et leurs tristesses, leurs
espérances et leurs blessures pour vivre avec eux
l'expérience de la miséricorde du Seigneur qui guérit et
relève.


mar

05

Oct

Événement

Pour répondre à l'appel de l’Eglise à prendre soin des
couples et des familles, dans la maison paroissiale de St
Jérôme, tous les Mardis de 14h30 à 16h30 salle Théophile
(après le porche du 7 rue Pélissier) Marie Ma et Arnaud
tiennent une permanence d'accueil et d'écoute pour les
familles avec leurs joies et leurs tristesses, leurs
espérances et leurs blessures pour vivre avec eux
l'expérience de la miséricorde du Seigneur qui guérit et
relève.


mar

12

Oct

Événement

Pour répondre à l'appel de l’Eglise à prendre soin des
couples et des familles, dans la maison paroissiale de St
Jérôme, tous les Mardis de 14h30 à 16h30 salle Théophile
(après le porche du 7 rue Pélissier) Marie Ma et Arnaud
tiennent une permanence d'accueil et d'écoute pour les
familles avec leurs joies et leurs tristesses, leurs
espérances et leurs blessures pour vivre avec eux
l'expérience de la miséricorde du Seigneur qui guérit et
relève.


dim

17

Oct

Début de la démarche synodale

Dans tous les diocèses, une célébration marquera le
début de la démarche synodale qui aura lieu le dimanche
17 octobre 2021. À Toulouse, à 15h00, en la cathédrale
Saint-Étienne.

Au préalable, des rencontres préparatoires sont
proposées en trois lieux du diocèse afin de présenter la
démarche, son enjeu pour l'Église d'aujourd'hui et de
demain et les modalités de consultation prévues. Venez
découvrir tout cela :


mar

19

Oct

Événement

Pour répondre à l'appel de l’Eglise à prendre soin des
couples et des familles, dans la maison paroissiale de St
Jérôme, tous les Mardis de 14h30 à 16h30 salle Théophile
(après le porche du 7 rue Pélissier) Marie Ma et Arnaud
tiennent une permanence d'accueil et d'écoute pour les
familles avec leurs joies et leurs tristesses, leurs
espérances et leurs blessures pour vivre avec eux
l'expérience de la miséricorde du Seigneur qui guérit et
relève.

tous les rendez-vous

Feuillet dominical

25ème DIMANCHE – 19 septembre 2021

16 septembre 2021

QUICONQUE ACCUEILLE EN MON NOM UN ENFANT COMME CELUI-CI, C'EST MOI QU'IL ACCUEILLE. »

  Télécharger le fichier

Les Homélies

15 août 2021 ASSOMPTION

Père Lizier de Bardies |  3 septembre 2021

Si vous le voulez bien, frères et sœurs, rejoignons en pensée les pèlerins
qui se pressent à Lourdes pour ces journées de pèlerinage national de l'Église de France. L'évêque qui préside le pèlerinage, cette année, est l'archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit. Le thème en est : « Tous appelés à la fraternité ».
*Je reprends le début de l'Évangile : « En ces jours-là, Marie se mit en route
et se rendit avec empressements vers la région montagneuse, dans une ville de Judée… ». Ce récit suit, dans l'évangile de Luc, le récit de l'Annonciation, Marie vient d'apprendre de la bouche de l'archange Gabriel la grossesse d'Elisabeth, sa parente âgée, réputée stérile. N'est-ce pas l'amour fraternel de Marie pour sa parente avancée en âge, qui la pousse à se rendre immédiatement auprès d'elle ?
Les paroles du récit évangélique nous font percevoir avec les yeux du cœur
la jeune fille de Nazareth en chemin vers la « ville de Judée » où demeurait sa
cousine, pour lui offrir ses services. Ce qui nous touche avant tout en Marie,
c'est son attention pleine de tendresse envers sa parente âgée. C'est un amour concret, qui ne se limite pas à des paroles de compréhension mais qui s'engage personnellement dans une véritable assistance. À sa cousine, la Vierge ne donne pas simplement quelque chose qui lui appartient ; elle se donne elle-même, sans rien demander en retour.

Lire la suite


Homelie du 20 juin 2021 A. de Percin

Père Lizier de Bardies |  25 juin 2021

Cher frères et sœurs,

Le récit que nous venons d'entendre se situe au début de l'Évangile de Marc, c'est-à-dire que nous sommes encore dans cette période de découvertes par les disciples de la personnalité de Jésus. Et comme Paul, bien des années plus tard, ils devront abandonner la manière humaine de connaître Jésus pour poser l'acte de foi en celui qui vient nous sauver.

Les disciples sont au début de leur compagnonnage avec Jésus, il est donc normal que les apôtres s'interrogent sur sa personnalité : ils le voient fatigué comme un homme, ils vivent quotidiennement avec lui, ils le considèrent comme un maître et ils lui voient faire de nombreux miracles. Et voici que maintenant Jésus commande aux éléments, au vent et à la mer. S'ils ne peuvent pas poser encore un jugement définitif sur Jésus, ils sont dans l'interrogation, ils essayent de comprendre. Mais sans la foi, qui sera le fruit du matin de Pâques, peut-on aller plus loin que l'interrogation ?

C'est la foi qui nous fait comprendre de l'intérieur la personne de Jésus, comme c'est l'amour qui permet de comprendre véritablement un être humain. Et cette foi naîtra de la résurrection qui, comme elle illumine le corps de Jésus, illumine aussi sa vie et nous permet de comprendre la vérité et la justesse des actes qu'il a posés. Les disciples pourront alors passer d'une compréhension extérieure des actes de Jésus à une compréhension intérieure du Sauveur. Car se limiter aux gestes extérieurs de Jésus, au Jésus de l'histoire, peut empêcher de poser le véritable acte de foi. « Aujourd'hui, écrivait le cardinal Ratzinger en 2000, la tentation est grande de réduire Jésus-Christ, le fils de Dieu, à un simple Jésus historique, à un homme pur. On ne nie pas nécessairement la divinité de Jésus, mais, au moyen de certaines méthodes, on distille dans la Bible un Jésus à notre mesure, un Jésus possible et compréhensible d'après les paramètres de notre historiographie. Les 2000 ans d'histoire du Jésus historique reflètent fidèlement l'histoire des philosophies et des idéologies de cette période. »

Le Jésus faible, fatigué et dormant sur le coussin et le Jésus fort qui calme la tempête sont la même personne, l'unique Jésus, vrai Dieu est vrai homme. Notre méditation peut nous conduire à nous arrêter plus à l'un ou l'autre aspect, mais notre foi nous fait tenir les deux, dans l'unique personne de Jésus, verbe incarné. Et c'est de cette foi dont Jésus veut nous parler dans cet Évangile de façon à nous en donner le véritable sens. Cette foi qui est capable de faire le saut entre le Jésus de l'histoire et le Christ Sauveur.

Le plus souvent on oppose à la foi le scepticisme, le doute voire la présomption de la raison. Sans rien exclure de tout cela, Jésus, lui, oppose à la foi quelque chose de plus inattendu : la lâcheté, la peur, le manque de courage. Et cela peut s'entendre de deux manières complémentaires. D'une part, parce que la foi devrait donner du courage, et d'autre part parce que la foi demande du courage.

Lire la suite

Les Prêtres

Père Lizier de Bardies

Le P. Lizier de Bardies tient une permanence d'accueil dans l'église, le mercredi de 15h 30 à 18h 00

Tél. 05 34 33 70 19

Redécouvrez les homélies du Père Lizier


Mgr Georges Pontier

Mgr Georges Pontier, archevêque émérite de Marseille, retiré dans le diocèse de Toulouse, selon son souhait et avec son accord, a été nommé chapelain du Sanctuaire Saint-Jérôme.


Chanoine Christian Teysseyrre


Abbé David Kamissoko


Abbé Toussaint Daman

L’Eglise

choeur

Eglise Saint-Jérôme
2 rue du lieutenant colonel Pélissier
31000 Toulouse

Presbytère: 0534337019
Sacristie: 05 61 12 29 08
eglise.saint-jerome@orange.fr

Certificat de baptême

Pour la confirmation, pour être parrain, marraine, pour inscrire un enfant dans l'Enseignement Catholique ...

Demandez un certificat de baptême

Attention ! valable uniquement si vous avez été baptisé-e à St Jérôme

L’Eglise à besoin de vous…

Nous prions pour vous…

Profitez de ce formulaire pour nous adresser votre prière.

Diocèse de Toulouse

Galerie

Lourdes – Février 2019

12 février 2019 |  

Lourdes – Février 2019

Les pèlerins qui se rendent à Lourdes n’ont pas tous une demande de guérison à présenter à Notre-Dame. Certains s’y rendent pour rendre grâce, d'autres pour se ressourcer, d’autres encore parce qu’ils savent pouvoir trouver en ce lieu béni la cause de leur joie. Pour la solennité de Notre Dame de Lourdes 11 février, le sanctuaire Saint Jérôme a proposé un pèlerinage à Lourdes.  Nous sommes partis au petit matin avec le père de Bardies vers la cité mariale en car.  A l'arrivée, nous avons assisté à la messe internationale dans la basilique saint Pie X pleine à craquer de pèlerins venant de partout et notamment  d'Italie.  La messe était présidée  par le Cardinal Tagle de Manille et concélébrée par Mgr Brouwet évêque de Tarbes Lourdes et plusieurs  évêques venant avec leur diocèse de toute l'Italie, ainsi que plus de 300 prêtres.

Lire la suite


Voyage en Terre Sainte avec le père Lizier de Bardies en Octobre 2018

26 octobre 2018